Une prime aux embauches locales envisagée en Autriche

le
0
    VIENNE, 21 février (Reuters) - Le gouvernement autrichien a 
approuvé mardi un plan de relance de l'emploi qui prévoit 
notamment une prime aux embauches locales plutôt qu'au 
recrutement de main-d'oeuvre venant d'autres Etats membres de 
l'Union européenne.  
    La mesure, qui s'appliquera aussi bien aux titulaires de la 
nationalité autrichienne qu'aux Européens installés en Autriche, 
leur accorde une priorité par rapport aux nouveaux arrivants.    
   
    Le projet, contraire au principe de libre circulation des 
personnes en vigueur dans l'Union européenne, risque toutefois 
d'être rejeté par la Commission européenne. 
    "Cela n'a rien à voir avec l'hostilité envers les étrangers. 
Je me moque de l'acte de naissance, mais je veux résoudre un 
problème auquel nous sommes confrontés en Autriche", explique le 
chancelier Christian Kern sur Facebook. 
    Le chômage ne touche que 5,7% de la population active en 
Autriche mais est toutefois en progression sur fond de 
ralentissement de la croissance.  
    Le plan adopté mardi propose de réduire de moitié les 
charges patronales pendant trois ans pour les emplois qui seront 
créés à partir de juillet et attribués à des candidats inscrits 
au chômage en Autriche ou qui y travaillaient déjà.  
    Les titulaires de diplômes autrichiens et les étrangers 
hautement qualifiés pourront bénéficier de cette mesure, dont le 
coût est évalué à deux milliards d'euros. Le gouvernement en 
attend 160.000 créations d'emploi.  
    Christian Kern s'est dit convaincu d'obtenir le feu vert de 
Bruxelles. Un porte-parole de la commission européenne s'est 
refusé à tout commentaire.   
 
 (Kirsti Knolle, Jean-Philippe Lefief pour le service français, 
édité par Gilles Trequesser) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant