Une pomme de terre 100% banlieue

le
2
stevanovic.igor /shutterstock.com
stevanovic.igor /shutterstock.com

(AFP) - Neuilly Plaisance, commune du "9-3" en région parisienne, a lancé une pomme de terre labellisée sur ses terres pour écorner le cliché de la banlieue bétonnée et sinistrée.

La "Belle de Neuilly Plaisance", qui sera récoltée et vendue aux habitants samedi au prix de 1,50 euro le kilo, a été cultivée au sein d'un parc communal de plusieurs hectares, a indiqué la mairie de cette localité de Seine-Saint-Denis dans un communiqué.

Issue de la variété Mandola, la "Belle" a été créée en partenariat avec une coopérative bretonne, Triskalia, spécialisée en semences. En avril, 1.850 pieds ont été plantés, de cette pomme de terre à peau lisse, demi-précoce, à déguster en purée, en frites ou à l'eau.

"La population a aidé à planter et participera à la récolte au côté d'un prestataire extérieur déjà appelé pour les labours", a indiqué un porte-parole de la mairie lundi à l'AFP.

"La Ville de Neuilly-Plaisance travaille au développement de la production et de la distribution de sa variété de pomme de terre" dont elle a pris soin de déposer le label.

L'an dernier déjà, la ville avait fait de même avec une variété de blé. Histoire, selon le maire, Christian Demuynck, de sortir "des stéréotypes réducteurs" qui collent à son département : "Non la Seine Saint-Denis ce n'est pas la drogue et la violence à chaque coin de rue", insiste-t-il dans le communiqué.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • c.debarg le mardi 2 sept 2014 à 12:43

    1.5€ le kg avec une inflation 0 c'est une affaire qui marche

  • M4358281 le mardi 2 sept 2014 à 10:35

    oui pcq dans l'intra-muros c'est plutôt la "prune"