Une policière chinoise tuée à l'armée blanche dans le Xinjiang

le
0

PEKIN, 13 octobre (Reuters) - Une policière chinoise a été poignardée à mort par deux "voyous" dans la province du Xinjiang, dans l'ouest du pays, en proie à des troubles depuis des années, rapportent lundi des médias officiels. D'après la chaîne de télévision CCTV, l'agression s'est produite vendredi près d'un marché dans la préfecture de Hotan. L'appartenance ethnique de la victime n'a pas été précisée par les médias, mais son nom est à consonance ouïghoure, la communauté musulmane du Xinjiang. Le gouvernement chinois attribue les violences qui secouent régulièrement la province à des extrémistes islamistes qui chercheraient à édifier un Etat indépendant au Xinjiang. Les organisations ouïghoures en exil de même que des groupes de défense des droits de l'homme affirment pour leur part que ces troubles trouvent leur origine dans la politique répressive dont ils accusent Pékin. (Michael Martina; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant