Une police visiblement plus tendue que les manifestants

le
0
Sur le terrain, dimanche, des dizaines de policiers en civil avaient également noyauté le défilé. Leurs mines tendues et leur tenue type blouson-baskets les rendaient facilement identifiables au milieu d'une foule BCBG très enjouée.

Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, est venu personnellement superviser le dispositif policier, place Denfert-Rochereau, à Paris, une demi-heure avant le départ de la manifestation des anti-mariage gay, ce dimanche. Et son discours semblait en total décalage avec la physionomie de la foule qui s'était rassemblée là, des familles, grands-mères, parents, enfants, petits-enfants, bien habillés et bien polis, mais visiblement heureux de pouvoir s'époumoner pour défendre leurs convictions.

«Je veux rendre hommage aux forces de l'ordre qui agissent avec discernement face à des groupes très violents, à des groupes d'extrême droite qui veulent atteindre les institutions de la République», a d'emblée lancé le ministre devant les...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant