Une PME du Var se lance dans l'éolienne flottante

le
0
Plusieurs sociétés travaillent actuellement sur de nouveaux concepts d'éoliennes.

Créée il y a seulement un an, Ideol, une start-up de La Ciotat (Bouches-du-Rhône) a mis au point et breveté un concept nouveau d'éolienne flottante. Elle a développé, en s'inspirant des plates-formes pétrolières, un flotteur capable d'accueillir n'importe quelle turbine d'éolienne. Celle-ci peut être installée à quai sur le flotteur puis l'ensemble est tracté en mer, loin des côtes et des regards, et au-delà des 45 mètres de profondeur, limite actuelle, technique et financière, pour les éoliennes ancrées sur les fonds marins.

Le coût d'installation est bien moindre. «Nous sommes plus compétitifs que les fondations fixes dès 40 mètres de profondeur et nous pouvons être deux à trois fois moins cher», avance Paul de la Guérivière, le président d'Ideol. En outre, une solution logicielle, elle aussi brevetée, permet de déplacer les flotteurs pour mieux profiter du vent et ainsi accroître de 10% le rendement. Les premiers tests d'une maquette en bassins à La

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant