Une plante chinoise contre la douleur

le
0
Des chercheurs chinois et américains ont identifié une molécule analgésique prometteuse.

La médecine moderne dispose de peu de moyens pour traiter les douleurs chroniques, qui concernent pourtant 15 à 25 % de la population. L'analyse d'une plante de la pharma­copée traditionnelle chinoise a révélé une molécule prometteuse qui pourrait venir renforcer l'arsenal thérapeutique.

La découverte est le fruit des recherches de l'équipe du Pr Xinmiao, de l'Institut de chimie physique de Dalian, à l'origine du projet Herbalome, en collaboration avec l'Université de Californie. Lancée en 2008, l'initiative a déjà permis d'identifier les composés actifs et toxiques de centaines de plantes utilisées dans la médecine traditionnelle chinoise. La nouvelle molécule antidouleur, ­présentée jeudi dans la revue Current Biology, provient d'une plante à fleurs appelée corydale. Depuis des siècles, ce végétal qui pousse principalement dans le centre-est de la Chin...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant