Une plainte contre Mohamed Merah avait été déposée en 2010

le
0
Une habitante du quartier où habitait Mohamed Merah a déposé plainte pour violence contre le présumé tueur, qui aurait tenté d'embrigader son fils.

C'est une femme en colère qui s'est livrée au Télégramme. Dans une interview au quotidien régional, Aïcha*, qui a porté plainte en 2010 contre Mohamed Merah, évoque un «énorme gâchis». Selon cette mère de famille du quartier des Izards, à Toulouse, où habitait l'auteur présumé des tueries de Montauban et Toulouse, «la police savait tout de la dangerosité de cet individu et de sa radicalité».

Aïcha en veut pour preuve cet épisode datant du printemps 2010. Un après-midi, Mohamed Merah fait monter son fils de 15 ans dans sa voiture pour lui faire écouter un CD de chants appelant à la guerre sainte. Il l'emmène ensuite dans son appartement pour lui faire regarder «des vidéos d'al-Qaida» comportant des scènes «insoutenables», notamment des femmes exécutées d'une balle dans la tête et des hommes égorgés. Des images choquantes que Mohamed Merah était capable de regarder pendant des heures, selon François Molins, le procureur de Paris en charge de l'enq

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant