Une pétition pour l'étudiante lyonnaise détenue en Turquie

le
0
Les proches de la Franco-Turque, détenue depuis le 10 mai pour des liens supposés avec une organisation terroriste, sont inquiets après la dégradation de son état de santé. Ils demandent au gouvernement français d'agir.

L'inquiétude grandit parmi les proches de Sevil Sevimli, l'étudiante franco-turque emprisonnée depuis mai en Turquie. L'état de santé de cette jeune Lyonnaise, soupçonnée de liens avec une organisation clandestine d'extrême gauche, se serait dégradé. Son comité de soutien a donc lancé une pétition, envoyée au gouvernement français, pour demander sa libération.

Sevil Sevimli, 20 ans, qui souffre «d'hypothyroïdie et d'asthme a grossi à vue d'½il», a indiqué Sinem Elmas, une des responsables du comité de soutien et amie d'enfance de la jeune femme. «Cela montre qu'elle n'est pas soignée», a-t-elle dénoncé. «Sa famille ne souhaitait pas parler de ses problèmes de santé, mais aujourd'hui nous sommes inquiets», a ajouté Sinem Elmas, qui craint que la maladie n'affecte le mental de sa camarade.

«Un plan de résolution pour Sevil»

Quant au rôle des pouvoirs publics français dans ce dossier, la porte-parole a expliqué que la famille de Sevil Sevimli avait

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant