Une petite Belgique envoie Zlatan à la retraite

le
0
Une petite Belgique envoie Zlatan à la retraite
Une petite Belgique envoie Zlatan à la retraite

Grâce à un but de Nainggolan en fin de match, la Belgique a battu la Suède et pris la seconde place du Groupe E. Le tout après un match moyen et sans dissiper les doutes. Mais un match qui envoie Zlatan à la retraite.

Suède 0-1 Belgique

But : Nainggolan (85eme) pour les Belges

Plus encore que l'équipe de France, l'Angleterre ou l'Allemagne, la Belgique a déçu à l'heure du premier bilan. Et ce n'est pas la victoire en trompe l'œil obtenue ce mercredi soir face à la Suède qui fera changer d'avis les observateurs. Parce qu'avant cette 85ème minute et cette jolie frappe de Naingollan servi par un beau déboulé d'Hazard, le collectif belge n'avait pas produit grand-chose. Bousculés par les potes de Zlatan qui n'avaient plus rien à perdre, le collectif belge a été timoré. Un attelage bringuebalant donc, qui a eu beaucoup de mal à mettre de la vitesse dans son jeu. Imprécis dans leurs initiatives et leurs transmissions, les hommes de Wilmots ont confirmé que jusque à présent, ils sont plus un assortiment de bons joueurs qu'une belle équipe. Pas sûr que cela soit suffisant pour aller loin

Champions du monde de cyclisme


Pour rassurer leur public au coup d'envoi, Hazard et De Bruyne décident de vite prendre les choses en mains. Comme prévu, ce sont donc les champions du monde de cyclisme qui mettent le pied sur la gonfle. Et après une échappée de Hazard côté gauche, c'est Witsel qui allume la premiere mèche. Le début de match est plaisant. De Bruyne, inspiré, place des giclettes qui laissent les Suédois à 4 ou 5 mètres, mais il y a toujours un défenseur suédois pour sucer la roue de Lukaku, qui ne sait visiblement pas couper un centre. Philippe Gilbert aurait fait mieux pour se jeter sur la ligne
Les Suédois, eux, ont du ressort. Ils montrent plus en une mi-temps que lors des deux rencontres précédentes. Appliqués, patients et intelligents en contre, ils parviennent même rapidement à réaliser un bel exploit : cadrer leur premier tir de la compétition, l'œuvre de Marcus Berg. Les hommes d'Hamren proposent des combinaisons intéressantes, ratent très peu de passes et coupent bien les initiatives belges. Ils développent un football pragmatique et efficace habilement conduit par les quaterbacks Ekdal et Kallstrom. A la mi-temps, alors que les deux escouades ont eu leurs périodes, elles se quittent bonnes amies.
[H2…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant