Une personne tuée par balles en pleine rue à Toulouse

le
0

TOULOUSE (Reuters) - Un homme d'une trentaine d'années connu des services de police a été tué par balles mardi en pleine rue dans un quartier sensible de Toulouse dans le cadre d'un probable règlement de comptes apprend-on de source policière.

"D'importants renforts de police ont été envoyés sur les lieux de la fusillade pour sécuriser la zone et éviter d'éventuels incidents", a précisé un policier toulousain. "Cette fusillade n'a fait aucune autre victime. Pour l'instant, nous n'avons retrouvé aucun témoin direct."

Moins de 15 minutes avant cette fusillade, le président Nicolas Sarkozy était passé en voiture à moins de 400 mètres des lieux dans le cadre d'un déplacement officiel pour fêter les 50 ans du Centre National d'Etudes Spatiales (Cnes).

Dans un communiqué, la section départementale du syndicat Unité SGP police dénonce une "montée en puissance" des crimes et délits commis "en plein jour et en pleine rue", ainsi que le développement des agressions violentes.

Le syndicat dit s'inquiéter de ces phénomènes contre lesquels luttent des policiers "qui subissent une réelle déflation d'effectifs et de moyens" dans le cadre de la révision générale des services publics (RGPP).

Lundi, le même syndicat s'était inquiété de la prise à partie de policiers par plusieurs dizaines de personnes pendant le week-end à la sortir d'une discothèque d'Auch (Gers).

Les heurts s'étaient traduits par cinq hospitalisations, dont deux policiers. "Il devient urgent de prendre enfin en considération les difficiles conditions de travail des fonctionnaires de police dans les villes de province où le manque d'effectifs et de moyens est de plus en plus délicat à gérer", déclare Unité SGP police.

Nicolas Fichot et Gérard Bon, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant