Une perquisition menée chez un ex-conseiller de Nicolas Sarkozy

le
2
PERQUISITION CHEZ PATRICK BUISSON
PERQUISITION CHEZ PATRICK BUISSON

PARIS (Reuters) - Des perquisitions ont visé jeudi Patrick Buisson, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, dans le cadre de l'enquête sur les sondages de l'Elysée, a-t-on appris de source proche du dossier.

Selon la chaîne M6, qui a révélé l'information, le juge chargé du dossier s'est rendu au bureau et au domicile parisien du spécialiste des études d'opinion.

Patrick Buisson est soupçonné d'avoir bénéficié, via sa société Publifact, de contrats avantageux passés avec l'Elysée, entre 2007 et 2009.

Une plainte déposée par l'association anticorruption Anticor est à l'origine de l'ouverture de l'enquête.

Anticor estime que les sondages n'avaient, pour beaucoup, pas d'intérêt public, et souligne que les bénéficiaires essentiels des commandes étaient des sociétés dirigées par deux conseillers et amis de Nicolas Sarkozy, Patrick Buisson (trois millions d'euros) et Pierre Giacometti (2,5 millions d'euros).

L'instruction conduite par le juge Serge Tournaire a été élargie en janvier à tous les marchés passés de 2007 à 2012 entre les services de l'ex-président Nicolas Sarkozy et neuf instituts de sondage.

Gérard Bon, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 7ajt le jeudi 4 avr 2013 à 14:03

    On va ouvrir rapidement un contre-feu a l'affaire CAHUZAC

  • cedricdz le jeudi 4 avr 2013 à 14:00

    "sûrement un socialiste, ce gouvernement de bobo doit démisionner" si l'on en crois la logique sans faille de certains