Une pénurie de pétrole se profile pour 2050

le
0
Un rapport de la HSBC indique qu'il ne reste plus que 49 ans de réserves pétrolières. Comme de nombreux experts, la banque profite de l'actuelle flambée des cours pour tirer la sonnette d'alarme.

Plus les cours du pétrole se rapprochent de leurs records de 2008 et plus les études sur la pénurie prochaine d'énergie fossile fleurissent. La dernière en date a été publiée fin mars par HSBC. La banque britannique, qui s'est projetée en 2050, donne le ton : «Même si la demande n'augmente pas, il ne nous reste au mieux que 49 ans de pétrole». D'après HSBC, plusieurs champs pétroliers ont en effet déjà atteint leur pic de production et entament leur déclin. Karen Ward, auteur de ce rapport, dresse un tableau très noir : «En 2050, la demande mondiale de pétrole augmentera de 110% à 190 millions de barils par jour afin d'alimenter le milliard de voitures qui envahiront les routes alors que les revenus des pays émergents augmenteront», explique-t-elle.

La croissance des pays émergents, principal facteur de la hausse de la demande énergétique, entraînera par ricochet un doublement des taux de Co2 dans l'atmosphère, à un niveau «3,5 fois supérieur aux niveau

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant