Une pause fiscale ? Mais quelle pause fiscale ?

le
0
François Hollande et Jean-Marc Ayrault.
François Hollande et Jean-Marc Ayrault.

Nouveau cafouillage gouvernemental ou mensonge d'État ? Les critiques fusent, mercredi, après l'apparente contradiction entre François Hollande et Jean-Marc Ayrault au sujet de la désormais fameuse "pause fiscale". Alors que le président l'avait annoncée dans une interview au Monde le 30 août dernier, le Premier ministre promet désormais dans une interview à Metronews que cette dernière serait "effective en 2015", après un "ralentissement" en 2014. Pour simplifier le tout, la porte-parole du gouvernement en personne, Najat Vallaud-Belkacem, affirme mercredi à la mi-journée que la pause commencera "bel et bien dès l'année 2014", et qu'elle se "confirmera en 2015" !

"Un concours de sémantique !" grogne Nathalie Kosciusko-Morizet mercredi matin. "Le gouvernement sur le sujet aura utilisé tout l'éventail des expressions, dans un concours de sémantique : on allait augmenter les impôts le moins possible, après ce fut une pause fiscale, finalement, c'est un ralentissement, après un ralentissement de la hausse", déclare l'ancienne porte-parole de Nicolas Sarkozy. "Bref, le gouvernement augmente les impôts, il les a augmentés lourdement et il continue à les augmenter", déplore l'ancienne ministre, pour qui "il y a bien des moyens de redresser les comptes sans faire exposer les impôts comme cela"."Avalanche continue"

Au centre, la colère est tout aussi vive. "En 2014, non seulement il n'y a pas de pause...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant