« Une pathologie toujours grave »

le
0

Admis hier à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, Jacques Chirac, 83 ans, est soigné pour une infection pulmonaire, selon son entourage. « Qu'elle soit d'origine virale ou bactérienne, c'est une pathologie toujours grave, que le patient ait 30 ou 83 ans, car elle est potentiellement mortelle : elle peut en effet mettre en danger le pronostic respiratoire », explique le pneumologue Roger Escamilla, praticien au CHU de Toulouse. Les principaux symptômes sont la toux, un essoufflement, une douleur thoracique, mais aussi la fièvre, signe que l'organisme se défend, ce qui n'est pas toujours le cas chez les personnes âgées dont l'organisme est trop affaibli. « Prise à temps, elle peut être efficacement enrayée par un traitement antibiotique durant une dizaine de jours, et il suffit de quarante-huit heures pour constater les premiers signes d'amélioration, poursuit le médecin. Mais tout va dépendre du germe et de l'état général du patient. S'il est affaibli sur le plan neurologique, cela peut devenir plus compliqué », ajoute-t-il.

 

La nature et l'origine de l'infection (bactérie ou virus ?) dont souffre Jacques Chirac n'ont pas été précisées. Selon le pneumologue Christian Delafosse, il est vraisemblable qu'elle soit « d'origine bactérienne » et en lien avec l'accident vasculaire cérébral dont il a été victime le 2 septembre 2005.

 

ce type d'infection avait emporté Nelson Mandela

 

« Les patients victimes d'AVC connaissent souvent des problèmes de déglutition, explique ce chef de service de l'hôpital Simone-Veil d'Eaubonne (Val-d'Oise). Cela peut être à l'origine de ce que l'on appelle une pneumopathie d'inhalation. Dans ce cas, l'inflammation pulmonaire s'explique par un reflux gastrique dans le système pulmonaire ou par le passage d'aliments dans les voies respiratoires lors d'une fausse route. Les patients s'infectent eux-mêmes et, outre les antibiotiques, cela nécessite de les mettre sous ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant