Une partie du Parlement britannique brièvement évacuée

le
0

(Actualisé avec la réouverture du bâtiment) LONDRES, 17 novembre (Reuters) - Une partie du Parlement britannique a été brièvement évacuée lundi matin en raison d'une alerte à la bombe, avant d'être rouverte au personnel. L'alerte a été déclenchée à la suite de la découverte d'un paquet suspect à Portcullis House, un bâtiment situé en face du Parlement et au-dessus de la station de métro Westminster qui abrite les bureaux de nombreux parlementaires et de leurs assistants, a annoncé la police londonienne. Le bâtiment a été évacué le temps de l'enquête. La station de métro de Westminster a été fermée, a annoncé la police. Le niveau d'alerte à la sécurité au Royaume-Uni a été relevé en août en raison du risque constitué par les combattants de l'Etat islamique revenus d'Irak et de Syrie. (William James, Kylie MacLellan et Costas Pitas; Henri-Pierre André et Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant