Une partie des biens de Tapie saisis

le
0
INFOGRAPHIE - Selon Le Monde , les juges estiment qu'il est le principal bénéficiaire des sommes versées suite à l'arbitrage «au terme d'une escroquerie dont il apparaît comme l'un des organisateurs». L'homme d'affaire souhaiterait faire appel de cette décision.

Nouveau coup de bambou sur la tête de Bernard Tapie. Les juges Serge Tournaire, Guillaume Daïeff et Claire Thépaut, qui enquêtent sur l'arbitrage controversé du litige entre l'homme d'affaire et le Crédit lyonnais ont ordonné la saisie de ses biens. Une décision susceptible d'appel de la part de l'ex-ministre - BFMTV affirme déjà qu'il envisage de la contester - qui peut également demander un cautionnement judiciaire.

Cette procédure, réclamée par les avocats des parties civiles, notamment de l'Etat, est intervenue le 28 juin dernier, le jour où l'homme d'affaire était mis en examen pour escroquerie en bande organisée et placé sous contrôle j...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant