Une part croissante de Français juge Hollande crédible-sondage

le
6
    PARIS, 27 novembre (Reuters) - Près de la moitié des 
Français (49%) juge François Hollande capable de prendre "les 
décisions qui s'imposent", une part en forte augmentation depuis 
la mi-2014, selon un sondage Odoxa pour Paris Match et iTELE 
publié vendredi. 
    Le président français, qui avait déjà bénéficié d'un regain 
de faveur à la suite des attaques contre Charlie Hebdo et le 
magasin Hyper Casher en janvier, a vu sa courbe de popularité 
grimper à nouveau après les attaques du 13 novembre à Paris. 
    "Ce sont les mots et l'action du président qui ont touché 
les Français, si bien qu'il réussit à améliorer des traits 
d'image perçus jusque-là comme ses principales faiblesses", 
souligne Céline Bracq, directrice générale d'Odoxa. 
    En juillet 2014, 19% des personnes interrogées estimaient 
François Hollande "capable de prendre les décisions qui 
s'imposent", puis 39% en février de cette année et désormais 
49%.    
    De même, ils étaient 12% à le qualifier de "solide" et à lui 
trouver de l'autorité il y a un an et demi, 21% en février et 
30% dans la dernière livraison de ce sondage, réalisé par 
internet jeudi et vendredi. 
    En revanche, la part des sondés qui le jugent aujourd'hui 
charismatique (17%) n'a pas progressé depuis février dernier 
(18%), après un bond par rapport à juillet 2014 (9%). 
    Plus globalement, les personnes interrogées sont partagées 
au sujet des propositions du gouvernement: une moitié considère 
qu'elles sont à même d'améliorer la sécurité des Français et 
l'autre moitié pense le contraire. 
    Seuls 32% accordent le même crédit aux responsables du Front 
national (FN) en la matière et 30% aux dirigeants du parti les 
Républicains (LR). 
    Selon une courte majorité de Français (52%), les mesures 
prises par le gouvernement depuis les attentats qui ont fait 130 
morts il y a deux semaines ne permettent pas de réduire le 
risque de nouvelles attaques -- 48% sont d'un avis opposé.  
    Toujours d'après cette enquête, les événements récents 
n'auront qu'une incidence limitée sur les élections régionales 
des 6 et 13 décembre puisque près de deux tiers des sondés (64%) 
s'apprêtent à voter en fonction d'enjeux régionaux, contre 36% 
qui se prononceront sur des enjeux nationaux. 
    Ce sondage a été réalisé auprès d'un échantillon de 1.003 
personnes représentatif de la population française âgée de 18 
ans et plus. 
 
 (Simon Carraud) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • phiphou le samedi 28 nov 2015 à 09:26

    Hollande crédible ? Énorme blague....aucune mesure structurelle n'a été prise, sur quelque sujet que ce soit, sauf pour ajouter à la bureaucratie totalitaire qui pourrit la vie quotidienne. Rien que de la fumée. Bilan affligeant d'un homme sans conviction, entouré de personnages douteux ayant pour certains évoqué le "bon boulot" d'une émanation d'Al Qaïda en Syrie.

  • milano12 le vendredi 27 nov 2015 à 23:04

    credible pour les morts a venir sans doute

  • M5005891 le vendredi 27 nov 2015 à 22:43

    Il est crédible pour nous mettre comme des cibles, qu'a t il fait depuis CHARLIE HEBDO, rien de rien, la preuve ses derniers jours avec tant de victimes innocentes.

  • M1903733 le vendredi 27 nov 2015 à 22:15

    Les français sont comme ça au lieu de nettoyer leur veste ils la retournent

  • jyth01 le vendredi 27 nov 2015 à 21:55

    Selon MonFinancier.com: "L'offensive diplomatique d'Hollande pour monter une coalition contre Daech a été un fiasco. La Grande-Bretagne n'ira pas, les États-Unis ne feront pas plus, l'Allemagne fera peu, et la Russie mène sa propre guerre contre Daech certes mais surtout contre les autres ennemis du régime syrien. Et Poutine n'a pas pardonné l'affront des Mistral"

  • M940878 le vendredi 27 nov 2015 à 21:33

    le grand Charles a dit : 'les français sont des boeufs' , il avait raison , on va voir aux régionales si cela se confirme