Une panne électrique retarde la remise en service du LHC

le
0
REPORT DE LA REMISE EN SERVICE DU "GRAND COLLISIONNEUR DE HADRONS"
REPORT DE LA REMISE EN SERVICE DU "GRAND COLLISIONNEUR DE HADRONS"

GENEVE (Reuters) - Les scientifiques du Cern (Conseil européen pour la recherche nucléaire) ont dû reporter la remise en service du "grand collisionneur de hadrons" (LHC), en raison d'un court-circuit dans l'installation électrique de l'un de ses aimants.

"Les données dont on dispose augurent d'un retard allant de quelques jours à plusieurs semaines", a déclaré le Cern dans un communiqué diffusé mardi.

Les scientifiques du Cern, à la frontière franco-suisse, devaient commencer mercredi à injecter des faisceaux de protons dans des directions opposées à l'intérieur des galeries souterraines du LHC, fermé depuis deux ans pour une remise en état.

Cela aurait été le prélude à des collisions de particules à la fin mai, à une puissance double de celles intervenues de 2010 à 2013 à l'intérieur du LHC.

Les collisions de particules à l'intérieur du LHC sont censées reproduire les conditions qui ont prévalu juste après le Big Bang, à l'aube de l'univers. En 2012, le Cern a annoncé la découverte d'une nouvelle particule subatomique, qui semble être le boson imaginé et nommé un demi-siècle plus tôt par le physicien Peter Higgs.

(Robert Evans; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant