Une page de la Grande Guerre: l'internement par le Canada de ses "citoyens ennemis"

le
0

C'est une page de l'Histoire que peu de personnes connaissent, même au Canada. Lors de la Première Guerre Mondiale, les autorités canadiennes ont emprisonné des milliers d'hommes, femmes et enfants dans 24 camps d'internement à travers le pays. Leur crime: avoir été des ressortissants de l'Empire Austro-Hongrois, ennemi du Canada et des ses alliés. Un épisode douloureux qui commence à refaire surface: notamment grâce à des lieux de mémoire comme celui du camp de Spirit Lake au Quebec.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant