Une nouvelle SNCF en bonnes voies

le
0
Le projet de loi de réforme ferroviaire sera soumis mercredi au Conseil des ministres. Objectif : contenir la dette et améliorer un système qui s'est détérioré. Mais la France risque de se heurter à Bruxelles.

Un an après avoir annoncé l'ébauche de la réforme ferroviaire pour les 75 ans de la SNCF, Frédéric Cuvillier, le ministre des Transports, a voulu s'entourer une nouvelle fois des cheminots vendredi. Mercredi, son projet de loi de réforme du rail, qui va notamment réunir sous le même toit Réseau ferré de France et la SNCF, séparés depuis seize ans, sera soumis au Conseil des ministres. Il devrait ensuite être débattu au Parlement au cours du premier semestre.

Au Technicentre de Pantin, qui assure la maintenance des TGV Est, le ministre s'est entretenu en aparté avec une délégation de la CGT. Les syndicats qui défendent la fusion de RFF et de SNCF constituent un soutien de poids au projet de réforme également voulu par Guillaume Pepy, le président de...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant