Une nouvelle réforme des retraites est inévitable

le
0
Selon le dernier rapport du Conseil d'orientation des retraites, le déficit de l'ensemble des régimes de retraites atteindra 18,8 milliards d'euros en 2017.

Réformer ou mourir, François Hollande n'a pas le choix. Si le président ne fait rien, le déficit de l'ensemble des régimes de retraite se creusera d'un tiers d'ici à la fin du quinquennat, à 18,8 milliards d'euros par an. Et culminera à un montant compris entre 20 et 25 milliards en 2020, selon les dernières prévisions du Conseil d'orientation des retraites (COR). Soit plus que le budget annuel du ministère de l'Intérieur.

Et pourtant la dernière réforme date d'il y a trois ans à peine. Mais le sujet doit être remis sur la table par le président socialiste. Non pas parce la réforme Woerth - du nom du ministre qui l'avait portée en 2010 - n'était pas financée ou inefficace (le report progressif de deux ans de l'âge de départ rapportera 20 milliards par an à terme). Mais simplement en raison de la cris...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant