Une nouvelle piste pour relancer la construction de logements

le
19
Le gouvernement espère présenter un dispositif dans deux ou trois mois pour que les assureurs-vie investissent dans la construction de logements neufs.

Alors que la construction de logements est en berne, le gouvernement cherche des solutions pour bâtir plus. Une nécessité car François Hollande avait promis pendant sa campagne électorale de construire 500.000 appartements par an pour en finir avec la pénurie de logements. Or, en 2012, on en aura bâti moins de 345.000. On est donc très loin de l'objectif.

La nouvelle piste pour repartir du bon pied: faire revenir les compagnies d'assurance-vie dans le logement. «Le chantier est à l'étude», a noté sobrement ce lundi Cécile Duflot, ministre du Logement. À l'Élysée, le secrétaire général adjoint, Emmanuel Macron, s'est emparé du sujet. Il a réuni début janvier cinq gros acteurs du secteur (Bouygues, Nexity, Gecina, Predica et SNI, un gros organisme de HLM) pour creuser cette idée. Une nouvelle réunion est prévue fin janvier.

Rentabilité faible

Le problème est complexe car l'immobilier résidentiel offre une rentabilité faible, en tous cas pas très attractive pour les assureurs-vie. Mais l'enjeu est de taille: «Si 1% de la collecte d'assurance-vie s'investissait dans l'immobilier, cela permettrait de construire 50.000 logements par an», glisse un expert.

Pour donner envie aux assureurs-vie d'investir néanmoins dans cette classe d'actifs, le gouvernement pourrait agiter le bâton. «Bercy rappellerait aux opérateurs que l'assurance-vie est une gigantesque niche fiscale qui n'est pas garantie ad vitam aeternam», estime un expert. Mais le gouvernement agite également une carotte pour rendre son projet un peu plus attractif. Des organismes HLM pourraient s'engager à racheter aux assureurs-vie leur parc de logements au bout d'une quinzaine d'années. Le dispositif pourrait voir le jour dans deux ou trois mois.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jjd47 le jeudi 31 jan 2013 à 17:28

    Faut arrêter de taper sur les catégories "défavorisées". Proportionnellement, ce sont celles qui payent le plus de TVA, puisque l'intégralité des allocations passent dans la consommation.Arrêtez aussi de taper sur les fonctionnaires. Ca me rappelle lorsque je travaillais en usine et que la direction estimait que le service entretien était une charge trop lourde:résultat, à vouloir faire des économies de bouts de chandelle , on avait des pannes à répétition et un service production en berne

  • s.jansse le jeudi 24 jan 2013 à 08:53

    chantage

  • paumont1 le mardi 22 jan 2013 à 12:34

    Effectivement, si on examine la situation, on voit bien qu'il suffit de remplir les appartements vides, avec des mal logés et que ça résout le problème, nul besoin de bétonner davantage, ce qui imperméabilise les sols, d'où inondations et assèchement des nappes phréatiques.

  • supersum le mardi 22 jan 2013 à 09:52

    Apres avoir détruit l'immobilier ils vont détruire les assurances vies, il ne va plus rester grand chose pour financer leur social

  • d.jousse le mardi 22 jan 2013 à 09:51

    Taxe + taxe + tax +++++++. ce gouvernement nous mène à la ruine. et que fait il dans le sens des économies. La grosse Duflot se gave sur notre dos, à pondre des lois de nullarde. Bref, ras le bol.

  • ppetitj le mardi 22 jan 2013 à 09:41

    Il y a beaucoup de logements vides dans certaines régions de France (appartements en De Robien notamment). Il suffit d'y mettre les chomeurs parisiens qui sont logés à 1 500€ mensuel dans des hotels et que le gouvernement paye. Chomeurs à Paris ou en province, le résultat sera le même mais la note beaucoup moins salé. A 1 500€ mensuel, vous pouvez loger dans une villa et pas une chambre. CQFD

  • gustav10 le mardi 22 jan 2013 à 09:00

    Et encore une usine à gaz, une !

  • dub22 le mardi 22 jan 2013 à 08:48

    @M5441845 Comme vous y allez!!!! Il est notoire que seules les décisions de Gauche sont les bonnes, frappées du sceau du bon sens, de la justice etc....Plus sérieusement, ce Gvt va mettre le pays à genoux (ex: cette idée d'intégrer complétement les revenus dans le calcul de la taxe d'habitation) pour favoriser son électorat (fonctionnaires + assistés).

  • M5441845 le mardi 22 jan 2013 à 01:24

    Sachant que l'assurance vie est aussi un des principaux financement de la dette, sauf a vouloir se faire un Hara Kiri définitif, le gouvernement ferait bien d'être prudent. De menaces en menaces et de taxe en taxe, on a réussi en quelques mois a effondrer le secteur de la construction alors que le but était de le dynamiser. Et si la méthode n'était pasla bonne, Mme Duflot.

  • loco93 le lundi 21 jan 2013 à 22:48

    Que ces assureurs et ces banques libèrent leurs parcs d'immobilier non occupés dans les grandes villes! Ceci aura pour effet d'y faire baisser les prix. Ces bandis entretiennent savamment la rareté des biens afin de faire monter les prix en gardant inoccupés des biens acquis en masse et à bon marché! Il n'y a qu'à voir sur paris tous ces immeubles vides!