Une nouvelle guérison à Lourdes est reconnue par l'Église

le
0
Handicapé des jambes, Serge François a vu son mal disparaître lors de son pèlerinage.

«Il s'est passé quelque chose, tu verras.» Faute de monnaie suffisante, Serge François se voit obligé de raccrocher le combiné d'une cabine téléphonique de Lourdes et laisse dubitative sa femme, Marie-Thérèse. Mais le lendemain, elle comprend très vite en voyant son mari descendre du train du pèlerinage diocésain d'Angers. Il est visiblement «guéri».

À la suite de complications chirurgicales (fibrose postopératoire) liées à deux opérations, une hernie discale avait fini par lui faire partiellement perdre l'usage de la jambe gauche. Serge François se déplaçait donc avec une grande difficulté. Seul un système sous-cutané injectant régulièrement un mélange à base de morphine lui permettait d'atténuer un peu sa douleur, constante. Mais devant la grotte de Lourdes, le 12 avril 2002, sa vie a changé. Au point qu'il a ensuite entrepris, pour «rendre grâce», le chemin de Compostelle dans son intégralité... Soit 1570 km à pied!

Le soixante-huitième...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant