Une nouvelle cure de rigueur pour les Grecs

le
0
Le gouvernement prépare 13,5 milliards d'économie comprenant un relèvement à 67 ans de l'âge de la retraite.

Demain, mardi 30 octobre, la nouvelle cure d'austérité du gouvernement grec sera déposée au Parlement, puis soumise au vote des députés dans les prochains jours. Son contenu fait l'objet d'un vaste débat. Après maints rebondissements et tensions au sein du gouvernement de coalition droite-gauche, un accord a finalement été trouvé sur l'ampleur des réformes et des coupes drastiques qui seront menées jusqu'en 2016. Les mesures d'économies budgétaires devront permettre une économie de 13,5 milliards d'euros et comprennent notamment, selon la presse grecque, un assouplissement des lois sur le licenciement, un changement des règles sur le salaire minimum, l'extension de l'âge de la retraite à 67 ans et la suppression de certains privilèges professionnels, comme les conventions collectives.

Pour Yannis Stournaras, le ministre des Finances, aussi doulour...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant