Une nouvelle approche d’ingénierie des méganucléases publiée par Cellectis dans un journal scientifique international.

le
0
Paris, le 21 janvier 2010 – Cellectis S.A. (Alternext : ALCLS), le spécialiste français de l’ingénierie des génomes, annonce que les résultats obtenus par son équipe de recherche concernant l’utilisation d’une protéine hybride pour l’ingénierie de méganucléases à spécificité modifiée ont récemment été publiés dans la revue scientifique internationale à comité de lecture Nucleic Acids Research.

L’article décrit comment, en utilisant la modularité des méganucléases, les chercheurs de Cellectis ont fusionné des domaines dérivés de deux squelettes moléculaires de méganucléases connues, pour créer des méganucléases spécifiques de nouvelles séquences d’ADN. Cette stratégie, développée par Cellectis, ouvre la voie à de nouvelles possibilités dans l’ingénierie des méganucléases à façon. Une analyse complète des méganucléases ainsi obtenues a permis de montrer qu’elles conservaient les caractéristiques essentielles des méganucléases parents, à savoir, une très forte activité et une très grande spécificité. De plus elles sont capables d’induire la recombinaison homologue dans des cellules mammifères, comme les méganucléases de Cellectis basées sur le squelette moléculaire parent I-CreI.

«Cet article est une contribution de valeur au domaine de l’ingénierie des « homing » endonucléases », a commenté l’un des reviewers de l’article.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant