Une nouvelle affaire de plagiat fragilise Merkel

le
0
Annette Schavan, ministre de l'Éducation et amie de la chancelière, est déchue par la faculté de son titre de docteur pour avoir plagié «systématiquement» sa thèse de doctorat.

Correspondant à Berlin

Le coup est rude pour Angela Merkel. À huit mois des élections législatives qui, espère-t-elle, vont lui permettre d'être reconduite à la chancellerie, une nouvelle affaire de plagiat plonge son gouvernement dans la tourmente. L'embarras est double: c'est à la fois une amie proche de la chancelière et de surcroît ministre de l'Éducation, qui s'est vue retirer son titre de docteur en raison d'un plagiat dans sa thèse. Même si la chancelière continue de soutenir sa ministre, la démission d'Annette Schavan paraît inéluctable.

Le doyen de la faculté de philosophie de l'université de Düsseldorf, Bruno Bleckmann, a annoncé la décision du conseil de faculté, mardi soir. Les motifs sont des plus sévères. Le conseil a jugé qu'Annette Schavan avait pla...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant