Une note de la police pour faire face aux "tueries de masse"

le
0
Les premiers policiers amenés à intervenir sur le lieu d'une attaque terroriste doivent connaître la tactique à appliquer.
Les premiers policiers amenés à intervenir sur le lieu d'une attaque terroriste doivent connaître la tactique à appliquer.

Après les attentats de Paris qui ont fait 130 morts et le risque aujourd'hui très élevé de la menace terroriste, une circulaire a été diffusée ce lundi à la police. « Ces attentats ont confirmé la tuerie de masse comme mode d'action terroriste en France », souligne le directeur général de la police dans cette note. « Il s'agit de sauver des vies en déstabilisant le schéma d'action des agresseurs par l'action des policiers », ajoute-t-il. Les premiers policiers amenés à intervenir doivent connaître la tactique à appliquer face à une telle situation, estime Jean-Marc Falcone.

Le document ? qui se présente sous la forme de trois fiches ? indique les conduites. Dans la première, il est recommandé d'intervenir pour « fixer ou confiner? le tireur en le focalisant sur les forces de police plutôt que sur les victimes civiles ». La deuxième fiche présente la conduite à tenir face à un « individu porteur d'un engin explosif improvisé ». Pour repérer un kamikaze, deux moyens de détection : le comportement et les éléments extérieurs visibles (fils électriques, boîtier, commutateur, etc.). Les policiers doivent surveiller les différentes parties du corps du suspect et prêter attention aux formes de ses vêtements. Dans les deux cas, si le kamikaze n'obtempère pas et s'apprête à déclencher son engin explosif, la consigne est un « tir de neutralisation ». La troisième fiche concerne la « prévention du sur-attentat »...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant