Une nette majorité de Français en faveur d'une primaire à gauche

le
0
Des isoloirs.
Des isoloirs.

La perspective d’une primaire pour désigner un candidat de gauche à l’élection 2017, qui agite une partie du spectre politique français, a les faveurs de près d’un électeur sur trois toutes tendances politiques confondues (65 %), selon un sondage Ifop pour le Journal du Dimanche du 31 janvier.

Sans surprise, ce sont les sympathisants du Front de gauche et d’Europe Ecologie-Les Verts que l’idée d’une primaire séduit le plus : ils sont respectivement 81 et 80 % à y être favorables. Un grand nombre (74 %) de sympathisants du PS partagent la même volonté. Des scores qui tranchent avec les discordes des dirigeants de ces partis en la matière, qui ont bien du mal à s’accorder sur le périmètre exact d’une telle consultation.

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant