Une mutuelle créée... par des médecins

le
0
Une mutuelle créée... par des médecins
Une mutuelle créée... par des médecins

Ça a pris plus de temps que prévu, mais ils l'ont fait ! Depuis ce matin, la France compte une nouvelle offre de complémentaire santé. Baptisée Lamedecinelibre*, cette complémentaire santé a été conçue fin 2012, dans la foulée du mouvement de protestation Les médecins ne sont pas des pigeons. Révolté, disait-il, par les pratiques de l'Assurance maladie et des complémentaires santé qui mettent leur mission en danger, un groupe de médecins militants et d'experts a planché sur « une mutuelle gagnant-gagnant, créée par des professionnels de santé, pour les patients ». Par gagnant-gagnant, ces « militants de la qualité des soins », comme ils se décrivent, voulaient aussi prendre en charge les « compléments d'honoraires » des praticiens, pour leur assurer une « juste rémunération » et prévenir l'arrivée d'une « santé low-cost ».

« Mieux en moins cher ». C'est l'ambition de ce nouvel acteur qui a mis au point deux offres accessibles sans délai de carence : une « de base » (prise en charge du ticket modérateur, des médicaments remboursables -- toutes vignettes -- ou encore d'une audioprothèse jusqu'à 800 ¤...), accessible pour une vingtaine d'euros par mois, selon votre âge et votre lieu de résidence. Mais Lamedecinelibre veut surtout mettre en avant son offre dite « renforcée ». Plus chère évidemment (jusqu'à 120 ¤ par mois, options comprises, pour un quadra parisien), c'est l'offre qui garantit -- ou presque -- de ne jamais rien payer de sa poche pour se soigner. La quasi-totalité des dépassements d'honoraires (jusqu'à 115 ¤ la consultation) sont par exemple pris en charge. Les compléments d'honoraires des chirurgiens et des anesthésistes sont remboursés à 300 % en plus du tarif Sécu. L'opération de la cataracte est remboursée jusqu'à 1 086 ¤.

Fidélité et modération récompensées. C'est un principe nouveau et responsabilisant : pour inciter les adhérents à se soigner ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant