Une mosquée du Cameroun visée par deux femmes kamikazes

le
0

(Actualisé avec bilan) YAOUNDE, 9 novembre (Reuters) - Deux femmes kamikazes soupçonnées d'appartenir à Boko Haram se sont fait exploser lundi dans un camion transportant des réfugiés au Cameroun, dans la région de l'Extrême-Nord, faisant trois morts, rapporte un responsable local. Des sources militaires avaient indiqué auparavant que les assaillantes visaient une mosquée. Une première explosion a eu lieu durant un contrôle de sécurité et on ignore si la deuxième kamikaze a pu déclencher ses explosifs ou été tuée par les forces de sécurité. La secte islamiste a déclenché la lutte armée dans le nord-est du Nigeria il y a six ans, avant de frapper les pays voisins qui ont formé une force régionale pour la combattre. (Sylvain Andzongo; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant