Une montre «made in Pyrénées»

le
1
Un passionné d'automobiles a décidé de fédérer les compétences locales issues de l'aéronau­tique, pour créer un chronographe.

En Formule 1, c'est bien connu, un chronomètre grignote le cerveau des ingénieurs motoristes. Depuis six mois, l'un d'entre eux, Bruno Rouillé, prend sa revanche. Après avoir parcouru la planète à la recherche du millième de seconde perdu, il est revenu se poser, au calme, au pied des Pyrénées, près de Pau (64), pour y produire son propre chronomètre.

Ce passionné d'automobiles, qui a participé à la conception de moteurs Cosworth de F1 ou d'Audi de «sports prototypes», a décidé, à 40 ans, de se pencher sur d'autres rouages plus silencieux et de créer sa marque: Ossau Watch. Un nom en hommage au pic de l'Ossau, qu'il voit depuis son bureau de Serres-Castets. L'idée fixe de cet ingénieur un peu chauvin? Fédérer les compétences locales issues de l'aéronau­tique, pour un chronographe «Made in Pyrénées». Avec Arnaud Besnier, 38 ans, il a convaincu des fournisseurs pourtant débordés de l'aider à réaliser un chronographe automatique, de 41 mm de diamètre, dont il a déjà vendu les premiers exemplaires. Ossau Watch n'a que quatre salariés mais compte une vingtaine de sous-traitants: par exemple, un fabricant de moteurs d'hélico fournit les boîtiers en titane, les verres en saphir proviennent de l'industrie spatiale, les bracelets sont en silicone comme les manches des hélicoptères Tigre. Bref, c'est le meilleur des Pyrénées avec un calibre suisse pour ce chrono à plus de 5000 euros.

Ce travail ne passe pas inaperçu. La Fédération nationale de l'horlogerie financera sa présence au salon suisse, le «Baselworld». Bruno Rouillé proposera, fin 2014, une Ossau Watch 100 % pyrénéenne, mécanisme compris. Pour le chrono plus complexe, ça attendra un peu. La F1, ça rend humble.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • JMH01 le mercredi 13 fév 2013 à 14:04

    Pu.tain!! On sera enfin à l'heure!!