Une mission spéciale de l'Onu pour lutter contre Ebola

le
0

(Actualisé, vote du Conseil de sécurité de l'Onu) NATIONS UNIES, 18 septembre (Reuters) - Les Nations unies vont mettre sur pied une mission spéciale pour combattre l'épidémie de fièvre Ebola qui a fait plus de 2.600 morts dans l'ouest de l'Afrique et vont déployer des équipes au Liberia, en Guinée et au Sierra Leone, les pays les plus touchés. Le Conseil de sécurité de l'Onu a par ailleurs voté à l'unanimité une résolution déclarant l'épidémie "menace pour la paix et la sécurité internationales". Dans une lettre remise jeudi au Conseil de sécurité, le secrétaire général de l'Onu, Ban Ki-moon, précise qu'il va désigner un représentant spécial chargé de diriger la mission UNMEER (United Nations Mission for Ebola Emergency Response). Ce représentant sera basé dans la région mais pas dans l'un des trois pays les plus affectés par la maladie. "Les priorités stratégiques (...) seront de stopper la diffusion de la maladie, de soigner les personnes atteintes, d'assurer les services essentiels, de préserver la stabilité et d'empêcher que soient touchés les pays actuellement préservés", écrit Ban Ki-moon dans cette lettre que Reuters a pu consulter. Le Conseil de sécurité, dans sa résolution, demande à la communauté internationale de fournir une aide d'urgence aux pays touchés et la levée des restrictions de déplacement décidées par certains pays en raison de l'épidémie. Ces restrictions, affirme le Conseil, "contribuent à isoler encore plus les pays affectés et sapent leurs efforts pour faire face" à la maladie. L'épidémie de fièvre Ebola a entraîné depuis mars la mort de 2.630 personnes en Afrique de l'Ouest, sur 5.357 cas avérés, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS). L'agence des Nations unies précise ne voir pour le moment aucun signe de recul du virus qui affecte principalement la Guinée, la Sierra Leone et le Liberia. Des cas ont aussi été signalés au Nigeria et au Sénégal. (Michelle Nichols, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant