Une mine d'or, protégée par un mur en Tanzanie

le
0
(Commodesk.com) La branche africaine de la minière canadienne Africa Barrick Gold (ABG) a commencé la construction d'un mur de 14km de long, pour assurer la sécurité de son site d'extraction d'or de North Mara, a précisé la société ce week-end. Le 16 mai dernier, 1.500 personnes s'en étaient pris aux stocks, cinq d'entre elles étaient mortes et plusieurs policiers tanzaniens avaient été blessés. Le dispositif devrait être achevé début 2012. Parallèlement au mur, ABG a également prévu de féminiser ses équipes de surveillance. Une enquête est actuellement en cours pour des viols qui auraient été commis autour de la mine par ses équipes de police et de sécurité. ABG travaille aussi à une amélioration du dialogue avec les communautés avoisinantes, en partenariat avec l'ONG internationale Search for Common Ground ("Terrain d'entente"), spécialisée dans la gestion des conflits et la recherche d'une cohésion sociale. Avec ses trois autres mines d'or en Tanzanie, ABG est le plus gros producteur d'or du pays. Il prévoit quelques 700 à 760.000 d'onces d'or pour cette année et souhaite atteindre le million en 2014. ABG se classe au 5e rang des producteurs d'or en Afrique, son actionnaire majoritaire, Barrick Gold, est le premier au monde.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant