Une millième au Parc des Princes, ça se fête !

le
0
Une millième au Parc des Princes, ça se fête !
Une millième au Parc des Princes, ça se fête !

C'est le genre d'anniversaire qui se fête. Surtout lorsqu'il donne l'occasion au PSG de lustrer sa propre histoire. Pour le 1 000e match officiel du club au Parc des Princes, la direction parisienne a donc mis les petits plats dans les grands. Nasser Al-Khelaïfi, retenu à Doha ce soir, a notamment invité plusieurs représentants des générations passées. A commencer par des joueurs ayant disputé la première rencontre du PSG au Parc, un jour de novembre 1973. Ils seront accompagnés par Daniel Hechter, l'iconique président fondateur. De Jean-Marc Pilorget (qui a disputé le 100e match) jusqu'à Zoumana Camara (900e) en passant par Dominique Bathenay (200e), Michel Bibard (300e), Vincent Guérin (400e), Luis Fernandez (500e), Eric Rabésandratana (600e), José Pierre-Fanfan (700e) ou encore Jérôme Rothen (800e), dix-huit anciens joueurs se verront remettre un maillot commémoratif quelques minutes avant le début du match PSG - Saint-Etienne.

 

Un film, censé résumer quarante-trois ans d'histoire du club, sera auparavant diffusé au public parisien. Enfin, pour couronner cet instant vintage, Camille Choquier, premier gardien de but de l'histoire du PSG, donnera le coup d'envoi de la rencontre.

 

De son côté, « le Parisien » - « Aujourd'hui en France » a convoqué les souvenirs et les anecdotes de plusieurs grandes figures du club. Elles nous racontent l'histoire commune entre le PSG et le stade de la porte de Saint-Cloud.

 

« Enfin des supporteurs ! »

Daniel Hechter, président (1973-1978)

« Je me souviens d'un match pas comme les autres contre Saint-Etienne, lors de la saison  1976-1977. Ce soir-là, le Parc était rempli de supporteurs des Verts et nous avions l'impression de jouer à l'extérieur. C'était d'ailleurs souvent le cas à cette époque. Sauf qu'à cinq minutes de la fin nous menions encore 2-0. Nos quelques centaines de supporteurs, issus alors essentiellement de Saint-Germain-en-Laye et de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant