Une militante basque candidate aux cantonales

le
0
Vivant cachée pour éviter un transfert judiciaire controversé vers l'Espagne, Aurore Martin, 31 ans, a annoncé sa candidature dans le canton de Tardets, dans les Pyrénées-Atlantiques.

Elle pourrait bien apparaître comme un symbole de la «cause basque». A 31 ans, la militante basque française Aurore Martin, qui vit en clandestinité pour échapper à un transfert très contesté vers la justice espagnole, vient d'annoncer sa candidature aux élections cantonales de mars prochain. Dans une lettre adressée au «Journal du Pays basque», Aurore Martin précise qu'elle sera candidate sur la liste EH Bai (Euskal Herria Bai - Pays basque Oui), une coalition des principaux partis autonomistes de la gauche patriote, dans le canton de Tardets (Pyrénées-Atlantiques).

La notoriété de la jeune militante, largement soutenue dans sa volonté de se soustraire à une décision de justice contestée, apportera de l'eau au moulin de la coalition EH Bai dont les composantes avaient hésité à se réunir pour affronter les urnes ensemble. La coalition est composée du parti indépendantiste radical Batasuna - auquel appartient Aurore Martin -, de la formation modérée Abertza

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant