Une mère porteuse témoigne à visage découvert

le
1
Dans l'illégalité, une mère porteuse de 24 ans a accepté de témoigner auprès du Parisien. «Je ne suis pas un monstre» et «je n'ai pas honte», raconte la jeune femme, qui a déjà porté un enfant pour un couple. » Les anti-mariage gay veulent bloquer les Champs-Elysées

Mère de deux petits garçons (3 et 5 ans) qu'elle élève seule à Calais, Raphaella a 24 ans. La jeune femme a été mère porteuse en 2011 et s'apprête à l'être à nouveau. Même si elle reconnaît que «c'est illégal» dans un entretien accordé au Parisien ce samedi, elle ajoute «ne pas avoir honte.»

Raphaella a donné naissance, en Belgique, en juillet 2011, à une petite fille, qui a été remise immédiatement à ses parents d'adoption, indique le quotidien pour qui, pour la première fois, une mère porteuse française sort de la clandestinité et raconte pourquoi elle a décidé de venir en aide à un couple stérile. «L'histoire de ce couple m'a profondément émue. La femme était enceinte lorsqu...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • wecando2 le samedi 9 mar 2013 à 23:39

    Il faut aider cette femme à prendre conscience de la gravité de son acte. L'appat du gain ne justifie pas tout. Même en 2013