Une mère porteuse et les parents l'ayant sollicitée condamnés

le
0

Une mère "porteuse" de 32 ans qui finalement a reconnu l'enfant et le couple de quadragénaires à qui était promis le nouveau-né ont été condamnés jeudi à une peine d'amende pour "insémination artificielle par sperme frais ou mélange de sperme provenant d'un don" et complicité de cet acte pour le père et sa femme.Durée: 00:47.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant