Une McLaren pour la route

le
0
Parmi les plus capées de la Formule 1, l'écurie anglaise McLaren rêve désormais de battre Ferrari sur la route. En exclusivité, le Fig Mag a pu suivre les préparatifs de ce défi pharaonique.

Parader au sommet de la galaxie de la Formule 1 ne suffit plus à la prestigieuse écurie McLaren et à Ron Dennis, son emblématique patron aussi mégalo que secret. L'artisan des titres mondiaux d'Alain Prost, d'Ayrton Senna, de Mika Hakkinen et de Lewis Hamilton s'est désormais mis en tête de dominer la planète des voitures de sport où Ferrari et Porsche occupent les premiers rôles depuis plusieurs décennies. Le challenge de sa vie pour ce taiseux. Celui qui l'installera au sommet de la pyramide des faiseurs de rêve et qui lui permettra d'être considéré comme l'égal de Ferrari. Ce défi un peu fou caresse aussi un objectif : redorer le blason d'une maison égratignée par l'épisode de la SLR que McLaren a conçu conjointement avec Mercedes.


Si les responsables défendent le bilan de cette coproduction, - près de 2300 unités ont été produites en plus de cinq ans -, la SLR restera dans les mémoires comme un engin ambigu, trop Mercedes, pas assez McLaren.

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant