Une marque de jeans française songe à changer de nom en Chine

le
0
Les tensions diplomatiques persistentes entre la Chine et le Japon pénalisent la griffe marseillaise Japan Rags dans l'empire du Milieu.

Tel est pris qui croyait prendre. La dynamique griffe marseillaise Japan Rags avait notamment bâti son succès sur la connotation nippone de son nom. À l'heure triomphante de la culture manga auprès des jeunes Français, cela avait fait mouche. À tel point que les Galeries Lafayette ont embarqué Japan Rags à Pékin, pour l'ouverture, fin septembre, de leur premier grand magasin en Chine.

Oui, mais voilà, les premiers jours, les clients chinois, régulièrement en froid avec leurs voisins japonais pour des raisons diplomatiques, ont boudé la marque Japan Rags. Les dirigeants de cette dernière avaient bien pris soin de signaler le point de vente masculin par une enseigne lumineuse de leur autre marque, féminine, Le Temps des Cerises. Mais les étiquettes griffées Japan Rags semblaient à elles seules déconcerter certains acheteu...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant