Une marée noire par semaine en mer du Nord

le
0
Les plateformes laissent échapper du pétrole et du gaz chaque semaine d'après un document publié par le quotidien The Guardian . Si Shell compte le plus grand nombre de fuites, il est talonné par le français Total.

Chaque semaine ou presque, les plateformes pétrolières laissent fuire du gasoil et de l'essence dans les eaux de la Mer du Nord, selon le quotidien britannique The Guardian . Le journal publie en effet un document qui recense les fuites déclarées en 2009 et 2010 par les exploitants des plateformes auprès des services britanniques chargés de la santé et de la sécurité, le Health and Safety Executive(HSE). Pour la première fois apparaît ainsi le nom des compagnies pétrolières responsables de plus de 100 fuites au cours de ces deux années.

La compagnie anglo-néerlandaise Shell figure en tête de ce triste palmarès, avec pas moins de 17 fuites «importantes» ou «majeures» déclarées. Sa plateforme Brent Charlie compte à elle seule 7 fuites qui ont laissé échapper 4,9 tonnes de gaz, dont 4,6 tonnes le 26 avril 2010, ce qui avait entraîné une suspension de la production. Le Guardian souligne que vendredi dernier, le HSE a menacé de faire arrêter des activités sur

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant