Une manifestation de l'opposition interdite à Kinshasa

le
0
    KINSHASA, 19 novembre (Reuters) - Les autorités de 
République démocratique du Congo (RDC) se sont opposées samedi à 
la tenue d'une manifestation de l'opposition contre le maintien 
au pouvoir du président Joseph Kabila à Kinshasa, rapportent des 
témoins. 
    Un important dispositif policier a été déployé dans la 
capitale. Les forces de l'ordre ont par ailleurs interdit à des 
militants et à des membres de la mission de maintien de la paix 
de l'Onu d'approcher du domicile d'Etienne Tshisekedi, chef de 
file de l'opposition, ajoutent-ils. 
    Le mandat de Joseph Kabila, qui a succédé à son père 
Laurent-Désiré après son assassinat en 2001, devait s'achever le 
19 décembre et la constitution lui interdit d'en briguer un 
nouveau, mais, faute de moyens pour l'élection de son 
successeur, la coalition dont il est issu et une petite partie 
de l'opposition se sont entendues le mois dernier pour repousser 
le scrutin à avril 2018. 
    La principale composante de l'opposition a en revanche 
récusé l'accord. Une cinquantaine de personnes ont été tuées 
lors des manifestions de septembre contre la prolongation du 
mandat du président sortant.        
 
 (Kenny Katombe, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant