Une manifestation contre l'immigration interdite à Bordeaux

le
0
    PARIS, 24 novembre (Reuters) - Le préfet de la Gironde a 
annoncé mardi l'interdiction dans le cadre de l'état d'urgence 
la tenue d'une manifestation de "protestation contre l'invasion 
migratoire" prévue vendredi à Bordeaux. 
    Le risque de "troubles à l'ordre public" est invoqué par la 
préfecture dans un communiqué pour interdire cette manifestation 
organisée par le SIEL, petit parti proche du Rassemblement bleu 
marine de la président du Front national Marine Le Pen,  
d'autant qu'une contre-manifestation était prévue au même 
moment. 
    "En raison de l'état d'urgence décrété le 14 novembre, il 
importe de ne pas laisser s'organiser des manifestations de 
nature à provoquer ou à entretenir le désordre en raison des 
troubles à l'ordre public qu'elles sont susceptibles de 
générer", indique l'arrêté préfectoral. 
    Le préfet Pierre Dartout considère que les "risques graves 
de confrontation entre les manifestants (...) mobiliseraient un 
important dispositif de maintien de l'ordre" alors que "les 
forces de l'ordre doivent se concentrer sur les objectifs 
prioritaires fixés par le gouvernement". 
 
 (Claude Canellas, édité par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant