Une majorité des fonds éthiques est " illégitime" , selon Les Amis de la Terre

le
0
(NEWSManagers.com) -
L'appellation d'investissement socialement responsable (ISR) est " totalement illégitime" pour une majorité des produits d'épargne commercialisés sous ce nom par les banques et les assurances, estime l'association Les Amis de la Terre dans un rapport publié le 20 septembre (" Investissement socialement responsable : l'heure du tri" ).


" Avec l' " Investissement socialement responsable" , banques et assurances entrent dans la valse du " développement durable" . Malheureusement, elles n' ont pas changé leurs pratiques réelles et se sont limitées à promouvoir un affichage qui n' a pas de sens. Elles vendent à leurs clients des fonds soi-disant socialement responsables mais il s' avère qu' ils ne le sont pas. Détenir des actions de Total, Shell, Areva ou de BNP Paribas est-il socialement responsable? Pour les Amis de la Terre, la réponse est clairement " non" . L' appellation " ISR" est donc totalement illégitime pour une immense majorité des produits d' épargne ainsi nommés par les banques et les assurances elles-mêmes" , explique Soisic Rivolan, rédactrice du rapport dans un communiqué.


Parmi les 89 fonds analysés dans le rapport, pas moins de 71 fonds contiennent dans leurs portefeuilles d'actifs au moins une des quinze entreprises controversées sélectionnées par Les Amis de la Terre ( GDF Suez, BNP Paribas, Axa, Bayer, France Télécom, Royal Dutch Shell, Novartis, BMW, Nestlé, BP, Total, Deutsche Bank, Rio Tinto, Andritz et Areva) parce qu'elles ont eu des comportements socialement irresponsables dans une période récente.


Deux éléments majeurs expliquent la présence d' entreprises controversées dans les fonds " socialement responsables" , selon le rapport: les fonds sont investis presque systématiquement dans des entreprises multinationales, par nature plus promptes à avoir des pratiques contestables. Par ailleurs, la notation extra-financière, telle que pratiquée par l'agence de notation extra-financière Vigeo est qualifiée de " défaillante" . " La démarche d'analyse de Vigeo, par exemple, consiste uniquement en une compilation de données publiques, provenant essentiellement de l'entreprise. L'agence ne mène aucune enquête propre et ne vérifie pas ses informations" , indique le rapport.


Les fonds ISR drainent pourtant de plus en plus de capitaux. En 2009, le volume des encours ISR a fait un bond de 70% pour atteindre 50,7 milliards d'euros, soit 1,9% des actifs sous gestion en France.


Parallèlement à ce rapport, Les Amis de la Terre proposent un guide à l'attention des usagers des banques " Environnement : comment choisir mon épargne ?" , classant les produits d'épargne, du livret A à l'assurance-vie en passant par le livret développement durable, " selon leurs impacts et leurs risques sociaux et environnementaux" .

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant