Une majorité de Français pour le scrutin proportionnel-Sondage

le
6

PARIS, 12 avril (Reuters) - Plus de six Français sur dix sont favorables à un changement de mode de scrutin législatif qui permettrait d'élire les députés à la proportionnelle et se solderait vraisemblablement par un plus grand nombre d'élus du Front national à l'Assemblée, selon un sondage Opinionway pour Metronews et LCI. Sur 1.001 personnes interrogées du 7 au 9 avril, 62% se disent en faveur du vote à la proportionnelle contre 35% qui y sont opposées. Les sondés sont 52% à estimer que le FN devrait être plus représenté à l'Assemblée nationale, compte tenu de ses résultats électoraux, contre 46% d'un avis contraire. (Emmanuel Jarry)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7732327 le lundi 13 avr 2015 à 07:47

    Je demande à voir de quelle proportionnelle on parle. Si c'est une liste nationale, alors c'est non. Car l'expérience des européennes montre que les partis en profite pour caser leurs amis en position éligible.

  • M7732327 le lundi 13 avr 2015 à 07:36

    Je suis pour la proportionnelle à la présidentielle. A savoir un triumvirat où chacun des membres auraient un droit de vote en proportion du résultat de l'élection.

  • M4084124 le lundi 13 avr 2015 à 06:19

    à stochast : la démocratie , ça ne consiste sûrement pas à écarter 25 à 30% des électeurs, même si l'on n'est pas d'accord avec la ligne de tel ou tel parti

  • a.guer le lundi 13 avr 2015 à 02:34

    On reconnait bien là le bon sens du peuple français

  • johnwin le dimanche 12 avr 2015 à 23:28

    La proportionnelle ou le tirage au sort (avec casier judiciaire vide pour les élus ou les tirés au sort), c'est le minimum en démocratie. Malheureusement ceux qui tiennent les manettes ne sont pas démocrates, mais républicains. Et ça change tout !

  • birmon le dimanche 12 avr 2015 à 22:58

    Il est certain que la quasi absence de représentation du FN à l'Assemblée nationale autorise à se poser la question de sa représentativité démocratique.