Une majorité de Français pour le scrutin proportionnel

le
11
PLUS DE 6 FRANÇAIS SUR 10 FAVORABLES À LA PROPORTIONNELLE
PLUS DE 6 FRANÇAIS SUR 10 FAVORABLES À LA PROPORTIONNELLE

PARIS (Reuters) - Plus de six Français sur dix sont favorables à un changement de mode de scrutin législatif qui permettrait d'élire les députés à la proportionnelle et se solderait vraisemblablement par un plus grand nombre d'élus du Front national à l'Assemblée, selon un sondage Opinionway pour Metronews et LCI.

Sur 1.001 personnes interrogées du 7 au 9 avril, 62% se disent en faveur du vote à la proportionnelle contre 35% qui y sont opposées.

Les sondés sont 52% à estimer que le FN devrait être plus représenté à l'Assemblée nationale, compte tenu de ses résultats électoraux, contre 46% d'un avis contraire.

(Emmanuel Jarry)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ppetitj le lundi 13 avr 2015 à 10:39

    On est pas bien, comme cela, dans une monarchie décadente ?

  • a.guer le lundi 13 avr 2015 à 09:50

    Il est certain que le PS, ultra minoritaire, a tout intérêt à mettre en œuvre la proportionnelle s'ils veulent avoir encore quelques députés !

  • M7732327 le lundi 13 avr 2015 à 09:42

    Le PS a longtemps eu intérêt à ne pas avoir de proportionnelle. Avec un FN à moins de 20%, les électeurs FN venaient surtout de la droite, affaiblissant d'autant l'UMP. Avec un FN à plus de 25%, les électeurs FN viennent aussi beaucoup de la gauche, conduisant à des triangulaires qui ne leur sont plus favorables (voir des duels sans PS). Gageons que le PS va remédier à cela...

  • M7732327 le lundi 13 avr 2015 à 09:32

    @M3435004 Le problème que vous citez existe déjà en France et en Europe actuellement, contrairement aux USA où les primaires sont la norme même pour les élections locales. En Europe, les candidats sont généralement choisis/proposés/adoubés par les partis au niveau local ou national, pas par les sympathisants. La proportionnelle tend à renforcer le problème que vous citez. Il faudrait que le nouveau système en tienne compte.

  • frenchto le lundi 13 avr 2015 à 09:17

    la proportionnelle c'est la chienlit et la porte ouverte à tout un tas de partis parasites qui vont bloquer les décisions parlementaires

  • frk987 le lundi 13 avr 2015 à 09:01

    La proportionnelle, c'est la IV eme République, totalement ingérable......Que l'on commence par éliminer les candidats prétendus "élus" avec 25% des inscrits. On ne gouverne pas, même dans notre système majoritaire, avec 1 électeur sur 4 qui voté pour lui donc indirectement avec 3 électeurs sur 4 qui sont contre.

  • M3435004 le lundi 13 avr 2015 à 09:00

    Après avoir fait l'erreur de voter Hollande, ils veulent maintenant retourner au régime des partis...car ce sont les partis qui décident du choix des candidats....Les quels seront bien avec leurs partis avant de l'être avec leurs électeurs. Les Français se plaignent déjà de leur classe politique. Ce serait encore bien pire.

  • M7732327 le lundi 13 avr 2015 à 08:51

    Et bien sûr, sur chaque liste, il doit y avoir alternance de femmes et d'hommes, alternance minimum de 2 sortants et 1 nouveau candidat.

  • M7732327 le lundi 13 avr 2015 à 08:45

    Une dose de proportionnelle pourquoi pas. Mais les Français étant ingouvernables, les résultats des élections ont besoin d'être amplifiés et le système doit inciter à faire des alliances pré-électorales. Alors pourquoi pas 30% des sièges à la liste arrivée en tête et le reste réparti au prorata des voix. La liste arrivée en tête avec 25% des voix n'aurait qu'une majorité relative (48% des sièges) alors que si elle a 30% des voix, elle aurait la majorité absolue (51%).

  • noterb1 le lundi 13 avr 2015 à 08:28

    Proportionnelle intégrale ? peut être pas mais une dose pour que les partis soient assez représentés et donc obligés de prendre position sur les grands sujets cela parait indispensable . quand on voit le discours du FN et la position des ses élus on mesure cette nécessité .