Une majorité de Français favorable à l'accueil des réfugiés

le
5
Une majorité de Français favorable à l'accueil des réfugiés
Une majorité de Français favorable à l'accueil des réfugiés

C'est une question des plus clivantes. Mais, en matière d'accueil des réfugiés, les lignes de fractures ne se situent pas là où on aurait pu le penser, comme l'atteste un sondage réalisé par Amnesty International dans 27 pays auprès de 27 000 personnes, et dont nous révélons la teneur.*

Alors que l'on dit l'opinion publique française plutôt frileuse à l'égard de ces migrants originaires de pays en guerre, 82 % de nos compatriotes se disent favorables à ce que ceux-ci trouvent refuge dans l'Hexagone. 63 % des Français pensent que « le gouvernement devrait davantage les aider », quand 9 % — soit six millions de Français — sont même prêts à leur ouvrir la porte de leur logement. Des chiffres « à la fois surprenants, et pas tant que ça », développe Jean-François Dubost, responsable du programme « protection des populations » pour Amnesty France. « Si nous sommes étonnés par l'ampleur de cette manifestation de solidarité, nous la constatons au quotidien lorsque nous menons des actions de rue. »

«La majorité accueillante, elle, est devenue silencieuse»

Comment expliquer, alors, ce sentiment d'une société française plutôt fermée à ces arrivées ? « Simplement parce que les voix les plus hostiles à l'accueil des réfugiés sont celles qui font le plus de bruit, relève Jean-François Dubost. La majorité accueillante, elle, est devenue silencieuse. »

Dans le même temps, selon Amnesty, les responsables politiques ont « surinterprété cette opposition. Et quand ils décident l'accueil de 30 000 réfugiés en deux ans sur notre sol, ils le font en catimini. »

A l'inverse, dans un pays comme le Canada, on a vu le Premier ministre accueillir des réfugiés dès leur descente de l'avion. Le dispositif d'accueil français reste, lui, plutôt obscur, « ce qui fait les affaires de ses détracteurs », considère Jean-François Dubost. « Clairement, d'un bout à l'autre de l'échiquier ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 7 mois

    C'est la majorité qui ne paye pas d'impôts...très simple.........

  • cmoineau il y a 7 mois

    pas moi non plus

  • Aston54 il y a 7 mois

    Si les français sont aussi "accueillants" qu'ils sont "réformateurs" (il n'y a qu'à voir les grèves et autres manifs dés qu'une réformette pointe le bout de son nez), on a de quoi douter de ce sondage!!! En somme accueillir ou réformer d'accord...tant que cela concerne les autres!!!

  • M1903733 il y a 7 mois

    pas moi

  • laquitta il y a 7 mois

    pas moi !