Une majorité de déceptions parmi les sociétés du CAC 40

le
0
La moitié des entreprises composant l'indice vedette ont maintenant présenté leurs comptes trimestriels. Les déceptions l'emportent dans 73 % des cas. Problème récurrent : la baisse des devises émergentes.

Les unes après les autres, les grandes entreprises françaises font état de leur chiffre d'affaires pour la période de juillet à septembre. Alors que pratiquement la moitié (dix-neuf) des sociétés constituant l'indice phare CAC 40 ont maintenant publié, le bilan se révèle très médiocre: 14 publications ont été sanctionnées par les marchés, 5 titres seulement ont progressé ou sont demeurés à l'équilibre le jour de l'annonce.

Air Liquide, AXA, Danone, Essilor, Gemalto, Kering, LVMH, Orange, Pernod Ricard, Publicis, Renault, Schneider Electric, Solvay, STMicroelectronics font partie des sociétés qui ont déçu, à des degrés certes très divers. La plupart ont fait état d'un effet de change négatif.

Inversement, les communiqués trimestriels d'Accor, Car...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant