Une majorité de Brésiliens en faveur de nouvelles élections

le
0
    BRASILIA, 8 juin (Reuters) - La cote de popularité du 
gouvernement du président par intérim Michel Temer est 
particulièrement basse et une majorité de Brésiliens souhaitent 
la tenue dès cette année de nouvelles élections législatives, à 
en croire un sondage rendu public mercredi. 
    Près d'un mois après la destitution de la présidente Dilma 
Rousseff, 28% des personnes interrogées disent avoir une 
mauvaise opinion du gouvernement de Michel Temer et seulement 
11,3% en ont une bonne opinion, tandis que 30,2% le trouvent 
"normal". 
    Selon cette enquête de l'institut CNT/MDA, 62,4% estiment 
que la destitution de Dilma Rousseff, pour infractions aux 
règles budgétaires de l'Etat, était une bonne décision. 
    Une majorité de 50,3% des Brésiliens se disent partisans de 
nouvelles élections cette année pour tenter de régler la crise 
politique du pays, toujours selon ce sondage.  
 
 (Anthony Boadle; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant