Une maison de 120 tonnes déplacée par un camion

le
0

VIDÉO - L’imposante demeure historique a traversé les rues de Wichita (Kansas) pour rejoindre un nouvel emplacement définitif et laisser sa place à des boutiques.

C’est un déménagement pour le moins inhabituel que relate le quotidien du Kansas, Wichita Eagle. Cette maison «historique», au sens nord-américain du terme puisqu’elle est vieille de 113 ans, s’est déplacée de plusieurs centaines de mètres à travers les rues de Wichita avec des pointes de vitesse à 8 km/h. Un convoi vraiment exceptionnel puisque cette demeure de 260 m² pèse pas moins de 120 tonnes.

Un mouvement rendu nécessaire par des projets d’extension de commerces à la place de la vénérable résidence victorienne. Le nouveau propriétaire des lieux a fait don de la maison à l’Association de protection du patrimoine de la ville assorti d’un chèque de 125.000 $ pour couvrir les frais de déplacement et d’achat d’un nouveau terrain.

Retraits des poteaux, lignes électriques et braches sur le trajet

Une logistique particulière a dû être mise en place pour assurer ce déplacement de jour (selon les règles locales, les convois exceptionnels doivent normalement se faire de nuit) avec une synchronisation spécifique des feux de circulation. Sans oublier le retrait des poteaux, lignes électriques et autres branches d’arbres qui pouvaient gêner le passage.

Au final, le voyage qui a eu lieu dimanche s’est étalé de 7h du matin à 14h et s’est déroulé «tout en douceur», comme le relate le responsable de l’acheminement. Selon le Wichita Eagle, il faudra encore compter deux semaines pour que la maison se retrouve fermement en place sur son nouvel emplacement et avec sa nouvelle cave. Un audacieux déménagement qui permet de conserver une maison disposant de plusieurs particularités architecturales: un petit observatoire à son sommet, un bow-window ainsi que des colonnes corinthienne et un grand escalier.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant