Une loi pour encadrer l'activité des moniteurs de ski

le
0

Depuis 1963, le syndicat des moniteurs de ski a mis au point un pacte intergénérationnel qui permet de garantir l'embauche des nouveaux diplômés en réduisant l'activité des séniors. Mais des décisions de justice récentes ont fragilisé ce dispositif, pourtant efficace.

Comment «faire place aux jeunes» sans mettre en péril l'emploi des seniors? Pendant près d'un demi-siècle, les moniteurs de ski sont parvenus à résoudre ce dilemme, tout en transmettant à des millions de Français l'amour de ce sport merveilleux.

Le pacte intergénérationnel mis en place en 1963 par leur syndicat, le SNMF, permet en effet de garantir l'embauche de tous les nouveaux diplômés (400 à 450 par an) en réduisant progressivement l'activité des plus anciens (au-delà de 62 ans en 2011). Non seulement les premiers ne connaissent pas le chômage - un luxe, de nos jours - mais les seconds continuent d'exercer à temps partiel jusqu'à des âges parfois canoniques: 73 % des moniteurs sont enco...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant